Podcast des 20 ans de Questes

 

Depuis 2001, Questes est une association regroupant des jeunes chercheurs et chercheuses qui travaillent sur le Moyen Âge dans plusieurs disciplines (histoire, lettres modernes, histoire de l’art, avec parfois quelques excursions vers l’archéologie).

A l’occasion des 20 ans (et même 21 ans) de l’association, nous, Questeurs et Questeuses de 2022, nous avons voulu remonter dans le temps et rencontrer quelques acteurs et actrices clefs qui ont créé et fait vivre Questes depuis tant d’années. Merci à Estelle Doudet, Jacqueline Cerquiglini-Toulet, Laetitia Tabard, Florian Besson, Marie-Christine Payne et Maxime Fulconis, pour les échanges passionnants et bienveillants dont nous n’avons malheureusement pas pu tout conserver.

Ce podcast a été réalisé en 2022 par Marielle Devlaeminck (interviews), Marie-Christine Payne (interviews), Léo Perret (texte d’ouverture) et Clara de Raigniac (interviews, montage et voix).

Parution de l’édition parascolaire des “Lais” de Marie de France

Des amants qui se retrouvent discrètement dans la forêt, un chevalier qui se métamorphose pour voler jusqu’à la fenêtre de sa dame, un autre fuyant la cour arthurienne aux côtés d’une fée… Écrits par une femme au XIIe siècle, ces courts récits en octosyllabes rimés témoignent d’une culture riche, d’un humour subtil et d’une grande habileté à raconter des aventures merveilleuses et amoureuses pour en conserver le souvenir.

De Marie de France, on ne sait presque rien. On est sûrs en revanche que ses Lais constituent l’un des premiers chefs-d’œuvre de la littérature française. La traduction de Françoise Morvan en respecte la forme originale et la musicalité.

J’en ai fait l’appareil pédagogique (présentation du texte et du contexte, questions et activités pour les élèves). Une séquence complète est disponible gratuitement ici.

Communication « Les combattantes des Chroniques de Froissart : des femmes qui résistent, un public résistant »

Chroniques de Froissart, Jeanne de Flandres au siège d’Hennebont. Paris, BNF, Français 2663, f. 87v

Durant le colloque international « Fortes de corps, d’âme et d’esprit : récits de vie et construction de modèles féminins du XIVe au XVIIIe siècle » (10-11 juin 2021), je suis intervenue sur les femmes fortes des Chroniques de Froissart, avec une communication qui avait pour titre « Les combattantes des Chroniques de Froissart : des femmes qui résistent, un public résistant ». Elle peut être visionnée sur la WebTV de l’Université de Rouen ; la publication de l’article est en cours.

Compte-rendu : « Voix et silences de « l’homme sauvage » » (Fabula)

Pour Fabula, j’ai eu le plaisir de faire le compte-rendu critique du riche recueil L’homme sauvage dans les lettres et les arts, dirigé par Sophie Duhem et Cristina Noacco.

Sophie Duhem & Cristina Noacco (dir.), L’Homme sauvage dans les lettres et les arts, Rennes : Presses Universitaires de Rennes, , 2019.

J’y ai glissé quelques suggestions : la piste écoféministe pour envisager l’homme (et la femme) sylvestre, le livre Exterminate all the brutes de Sven Lindqvist (qui reprend notamment les théories racialistes du XIXe siècle pour expliquer l’idéologie qui sous-tend l’économie capitaliste de la colonisation) pour penser le glissement en contexte colonial de « l’homme sauvage » vers « le sauvage », et une référence à « Créature ratée » de Casey dont un des hypotextes est le Discours sur le colonialisme de Césaire, afin d’interroger la voix qu’on laisse à « l’homme sauvage » :

Parfois le sauvage plonge dans la démence
En rage peut réduire un humain en miettes
Mais le passage du fouet le ramène au silence…

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search